De l'Éthiopie à Madagascar Voyages dans les collections africaines de la BULAC et dans l'imaginaire européen: Rencontres autour du livre

Résumé : Véronique Guérin-Faublée est maître de conférences au campus vétérinaire de Lyon. Son père, Jacques Faublée (1912-2003), était ethnologue et linguiste. Il a enseigné le malgache à l'Inalco jusqu'en 1980. Auteur de deux thèses sur la société Bara de Madagascar, il a en outre travaillé de longues années sur les populations de l'Aurès en Algérie. Véronique Guérin-Faublée a fait don à la BULAC d'une partie de la bibliothèque de son père en 2003. Le don Jacques Faublée fait depuis partie intégrante des collections du domaine malgache de la BULAC. Marie-José Tubiana est directrice de recherche honoraire au CNRS. Son mari Joseph Tubiana (1919-2006) était ethnologue et linguiste. Il a enseigné l'amharique à l'Inalco jusqu'en 1974. Spécialiste de l'Éthiopie, il a également travaillé sur le Tchad. Marie-José Tubiana a légué à la BULAC une partie de la bibliothèque personnelle de son mari. Le don Joseph Tubiana constitue un corpus précieux du domaine éthiopien à la BULAC. Les parcours de Joseph Tubiana et de Jacques Faublée se font écho dans leur similarité. Marie-José Tubiana et Véronique Guérin-Faublée expliqueront que l'amour du terrain et la passion des livres ont conduit les deux éminents enseignants-chercheurs à constituer des bibliothèques visant à l'exhaustivité, tout en se souciant de leur conservation. Marine Defosse, chargée de fonds pour le domaine Afrique de la BULAC, explicitera l'enrichissement que représente ces deux fonds pour la bibliothèque. L'Éthiopie alimente une série de représentations et de mythes bien ancrés dans la culture européenne. Elle est considérée comme le berceau de l’humanité (Lucy y est découverte en 1974. Elle concentre aussi une partie de la tradition judéo-chrétienne selon laquelle c’est en Éthiopie que repose l’Arche d’alliance et que la reine de Saba résidait. Dans la période médiévale, les chrétiens croient en un mystérieux royaume dirigé par le prêtre Jean, qui pourrait les aider à combattre lors des croisades. Des expéditions portugaises identifient le prêtre Jean au Négus éthiopien à la fin du XVe siècle. Marc Fontrier analysera les processus qui ont fait perdurer ce mythe pendant plusieurs siècles. Dans l’ère moderne, l’Éthiopie se distingue de beaucoup d’autres pays africains pour avoir conservé sa souveraineté lors du partage de l’Afrique en 1885. Alain Gascon va questionner le rapport ambigu qui s’est créé au fur et à mesure de l’histoire entre l’Éthiopie et l’Europe. Si l’histoire a montré que l’Europe avait eu du mal à « classer » l’Éthiopie et les Éthiopiens, Alain Gascon démontrera comment les Éthiopiens ont su utiliser les représentations des Éuropéens pour échanger avec eux. Éloi Ficquet s'intéressera à cette même question en s'appuyant sur les traités de géographie et d’histoire mondiale de C.W. Isenberg (1841-1842) traduits en langue amharique.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/medihal-02177036
Contributeur : Gilles d'Eggis <>
Soumis le : lundi 8 juillet 2019 - 15:34:03
Dernière modification le : mardi 9 juillet 2019 - 01:29:34

Fichier

2014-01-16-renc3-ethiopie-mada...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage selon les Conditions Initiales 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : medihal-02177036, version 1

Collections

Citation

Véronique Guérin-Faublée, Marie-José Tubiana, Eloi Ficquet, Marc Fontrier, Alain Gascon, et al.. De l'Éthiopie à Madagascar Voyages dans les collections africaines de la BULAC et dans l'imaginaire européen: Rencontres autour du livre. 2014. ⟨medihal-02177036⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

123

Téléchargements de fichiers

8