Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chargement de la vidéo...

Afficher 

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Métriques

Consultations de la notice

262

Téléchargements de fichiers

23

Le retour de la restitution (4)
Géopolitiques du patrimoine, éthiques du transfert, économies du retour

2019-06-19

Description :

Séance 4 : Vers quoi retourner ? Modération : Alexandra GALITZINE (Cessma-Inalco) et Marian NUR GONI (Musée du Quai Branly)

[00:00:00 à 10:08:07] Présentation par Alexandra GALITZINE (Cessma-Inalco) et Marian NUR GONI (Musée du Quai Branly)

[10:08:07 à 23:05:09] Germain LOUMPET (archéologue et anthropologue, indépendant), « Pour un musée du retour »

[23:05:09 à 39:00:19] Claire BOSC-TIÉSSÉ (Cnrs-Imaf) : « Décrire les objets, formater l’histoire»

[39:00:19 à 01:02:00:17] Valérie PERLES (Directrice du Musée départemental Albert-Kahn) & Amandine YÉHOUÉTOMÈ (U. Paris 1), « Comment faire des Archives de la planète un patrimoine partagé ? L'exemple du fonds Dahomey »

[01:02:00:17 à 01:19:47:11] Didier HOUÉNOUDÉ (U. Abomey-Calavi) & Richard SOGAN (ANPT), « Enjeux politiques et économiques du retour des objets spoliés »

[01:19:47:11 à fin] Discussion


Présentation du colloque : Repatriation strikes back. Sujet récurrent depuis une trentaine d’année, la question de la restitution des objets volés ou spoliés est de retour, dans un contexte politique a priori plus favorable. Si les préconisations du rapport Sarr-Savoy (2018) suscitent de vives confrontations au sein des mondes muséaux et marchands, cette journée d’études vise à dépayser le débat en donnant la parole aux acteurs, aux publics et aux pays concernés par le retour et l’accueil de ces objets.
La restitution est-elle le fait du prince, ou l’aboutissement de décennies de réclamations successives? De quelle géopolitique est-elle le nom ? Quels sont les acteurs de cette histoire ? Quelles places donner aux diasporas longtemps ignorées par les musées européens ? Comment penser les transferts et les appropriations ici et là-bas ? Quels statuts ces objets sacrés et royaux devenus « fétiches de musées » vont-ils prendre lors de leur retour ? Quels seront leurs publics ? Comment considérer et expliquer les oppositions locales au retour ? Mêlant acteurs et chercheurs, organisée autour de questions vives et actuelles, mais aussi immémoriales, cette journée ambitionne de lancer le débat plutôt que de le clore.

Programme

Contacts : Saskia.cousin@parisdescartes.fr / alexandra.galitzine-loumpet@inalco.fr


https://medihal.archives-ouvertes.fr/medihal-02275518
Contributeur : Dimitri Galitzine <>
Soumis le : vendredi 30 août 2019 - 20:09:42
Dernière modification le : vendredi 18 septembre 2020 - 14:34:55