Prévisualisation

 

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité 4.0 International License

Partager

Lien

Métriques

Consultations de la notice

34

Téléchargements de fichiers

7

Séisme de Rambervillers du 22 février 2003. Autrey. Fissure large sur une structure en pierre de taille

2003-02-27

Description : Le séisme de magnitude 5.4 Ml qui s’est produit à l’ouest de St-Dié (48.34°N ; 6.66°E) le samedi 22 février 2003 à 21H41 a été suivi de nombreuses répliques, dont l'une de magnitude 3.4 Ml moins d’un quart d’heure après (21H54), une de magnitude 3.1 Ml le lendemain matin (5H54) et au total six de magnitude Ml > 3. Ce séisme n’a pas causé de victime ni de dégâts importants, hormis quelques chutes de cheminées, des fissures dans les murs et la fragilisation d’édifices. Il a été ressenti très largement en dehors des Vosges et du Fossé Rhénan, jusqu’à Lyon et Paris. Le dernier séisme important connu dans la région avait atteint la magnitude de 4.8 Ml en 1984 (Haessler et Hoang, 1985). Cette photo a été prise lors de la mission sur place du Groupe d'intervention macrosismique du 26 février au 3 mars 2003. Le groupe était composé de membres du BCSF-RENASS, du BRGM et de l'IRSN. La photo montre des fissures sur la façade sud du corps du bâtiment principal de l'abbaye de Notre Dame d'Autrey (XIIe siècle). Sur l'ensemble des bâtiments, les fissures fines apparaissent en grand nombre ainsi que les fissures plus larges, notamment sur un des bâtiments rattachés au corps principal par un passage haut. En rapport à son élancement, l'abbaye en elle-même a bien résisté à la secousse. Il faut indiquer que cet édifice a bénéficié d'un effort important de la part des services des Monuments Historiques pour le renforcement de sa structure par placement d'une pince métallique au-dessus des voûtes de la nef et des tiges d'acier empêchant leur écartement. Dans le sens longitudinal, le déplacement est relativement faible au vu de la hauteur de l'édifice. Dans le sens transversal à la nef, le mouvement est plus visible et les fissures sont plus larges. Sur l'une des fenêtres, les vitraux sont gondolés de haut en bas, et derrière l'autel une fissure a été largement agrandie.


https://medihal.archives-ouvertes.fr/medihal-02050204
Contributeur : Véronique Bertrand <>
Soumis le : mercredi 27 février 2019 - 07:58:06
Dernière modification le : mardi 8 octobre 2019 - 07:49:25