Prévisualisation

 

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité 4.0 International License

Partager

Lien

Métriques

Consultations de la notice

99

Téléchargements de fichiers

13

Le gravimètre supraconducteur iOSG de l'observatoire gravimétrique de Strasbourg

2016-03-29

Description : Le gravimètre supraconducteur de RESIF, hébergé par l’EOST de Strasbourg, fournit la contribution française aux mesures continues des variations temporelles du champ de pesanteur terrestre. Ces mesures permettent l’étude de phénomènes géophysiques dans une fenêtre spectrale allant des modes propres de la Terre aux variations longues périodes telles que le mouvement du pôle et les marées. Ce gravimètre appartient au réseau sismologique et géodésique français RESIF, une infrastructure de recherche nationale dédiée à l’observation et la compréhension de la structure et de la dynamique Terre interne. RESIF se base sur des réseaux d’observation de haut niveau technologique, composés d’instruments sismologiques, géodésiques et gravimétriques déployés de manière dense sur tout le territoire français. Ces données permettent d’étudier avec une haute résolution spatio-temporelle la déformation du sol, les structures superficielles et profondes, la sismicité à l’échelle locale et globale et les aléas naturels, et plus particulièrement sismiques, sur le territoire français. RESIF s’intègre aux dispositifs européens (EPOS - European Plate Observing System) et mondiaux d’instruments permettant d’imager l’intérieur de la Terre dans sa globalité et d’étudier de nombreux phénomènes naturels. Ce gravimètre intègre également un réseau mondial de gravimètres supraconducteurs dans le cadre du Global Geodynamics Project, qui regroupe plus de 30 stations en opération dans le monde entier et qui est, depuis 2015, un service de l’Association Internationale de Géodésie (IAG) et de GGOS (Global Geodetic Observing System) intitulé IGETS (International Geodynamics and Earth Tides Service). Les objectifs poursuivis concernent les questions de géodynamique globale et de dynamique du noyau fluide, les interactions Terre solide-atmosphère-océan-hydrologie et le calage des données satellitaires pour l’estimation des ressources en eau.


https://medihal.archives-ouvertes.fr/medihal-01934968
Contributeur : Véronique Bertrand <>
Soumis le : lundi 26 novembre 2018 - 14:02:15
Dernière modification le : mercredi 13 novembre 2019 - 12:01:27
Image archivée le : mercredi 27 février 2019 - 14:01:21