Prévisualisation

 

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité 4.0 International License

Partager

Lien

Métriques

Consultations de la notice

36

Téléchargements de fichiers

11

Radar interférométrique terrestre en opération de suivi des champs de déformation du glissement de terrain de Séchilienne

2016

Description : Installation d'un radar interférométrique terrestre pour quantifier les champs de déformation à très haute résolution temporelle sur le glissement de terrain de Séchilienne. L'analyse des séries temporelles des images de phase permet, par un traitement interférométrique de type réflecteur permanent, de documenter toutes les 5 minutes l'activité gravitaire du versant instable avec une précision de quelques millimètres. Les séries temporelles créées sont 7/24. Le glissement de terrain de Séchilienne est situé sur le versant sud du Mont Sec dans la Romanche, à 15 km de la ville de Grenoble. C'est un exemple de déformation à long terme (ébarbage, altération) d'un massif rocheux qui a été activé pendant la glaciation post-wurmienne (il y a 15.000 ans). La pente est composée de micaschistes fortement fracturés et affectés par la foliation subverticale. La partie la plus active du glissement de terrain a un volume de 4 106 m3 ; le volume de la masse totale en mouvement est estimé à 60 106 m3. Le taux de déplacement est compris entre 100 et 101 cm.an-1. La dynamique des glissements de terrain est contrôlée par les précipitations et la présence de la faille active limitrophe de Belledonne. Ce site d'observation est intégré à RESIF, une infrastructure de recherche nationale dédiée à l’observation et la compréhension de la structure et de la dynamique Terre interne. RESIF se base sur des réseaux d’observation de haut niveau technologique, composés d’instruments sismologiques, géodésiques et gravimétriques déployés de manière dense sur tout le territoire français. Ces données permettent d’étudier avec une haute résolution spatio-temporelle la déformation du sol, les structures superficielles et profondes, la sismicité à l’échelle locale et globale et les aléas naturels, et plus particulièrement sismiques, sur le territoire français. RESIF s’intègre aux dispositifs européens (EPOS - European Plate Observing System) et mondiaux d’instruments permettant d’imager l’intérieur de la Terre dans sa globalité et d’étudier de nombreux phénomènes naturels.


https://medihal.archives-ouvertes.fr/medihal-01929918
Contributeur : Véronique Bertrand <>
Soumis le : mercredi 21 novembre 2018 - 14:46:55
Dernière modification le : mardi 19 novembre 2019 - 11:22:57