Prévisualisation

 

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité 4.0 International License

Partager

Lien

Métriques

Consultations de la notice

37

Téléchargements de fichiers

12

Radar interférométrique terrestre en opération de suivi des champs de déformation du glissement de terrain de Chambon

2017

Description : Installation d'un radar interférométrique terrestre pour quantifier les champs de déformation à très haute résolution temporelle sur le glissement de terrain du Chambon. L'analyse des séries temporelles des images de phase permet, par un traitement interférométrique de type réflecteur permanent, de documenter toutes les 5 minutes l'activité gravitiare du versant instable avec une précision de quelques millimètres. Les séries temporelles créées sont 7/24. Le glissement de terrain de Chambon est situé dans la vallée de la Romanche, au-dessus du lac de Chambon, près du village de Mizoën (Alpes centrales françaises). Le glissement de terrain affecte une pente de 280 m x 100 m ; le volume est estimé à 8 105 m3. La lithologie est constituée de schistes fortement altérés par les intempéries. La pente instable est traversée par le tunnel de Chambon (route départementale 1091) qui a été endommagé par le phénomène (fissures, affaissement). En 2015, la pente a connu une augmentation importante de la vitesse avec la possibilité d'une rupture importante qui pourrait affecter le réservoir d'eau en contrebas avec un risque pour la navigation. Le tunnel a été fermé pour une période de 2 ans. L'ensemble de données de l'OMIV est constitué d'observations sismologiques et géodésiques acquises en 2015. Ce site d'observation est intégré à RESIF, une infrastructure de recherche nationale dédiée à l’observation et la compréhension de la structure et de la dynamique Terre interne. RESIF se base sur des réseaux d’observation de haut niveau technologique, composés d’instruments sismologiques, géodésiques et gravimétriques déployés de manière dense sur tout le territoire français. Ces données permettent d’étudier avec une haute résolution spatio-temporelle la déformation du sol, les structures superficielles et profondes, la sismicité à l’échelle locale et globale et les aléas naturels, et plus particulièrement sismiques, sur le territoire français. RESIF s’intègre aux dispositifs européens (EPOS - European Plate Observing System) et mondiaux d’instruments permettant d’imager l’intérieur de la Terre dans sa globalité et d’étudier de nombreux phénomènes naturels.


https://medihal.archives-ouvertes.fr/medihal-01929745
Contributeur : Véronique Bertrand <>
Soumis le : mercredi 21 novembre 2018 - 13:55:36
Dernière modification le : lundi 18 novembre 2019 - 14:39:48
Image archivée le : vendredi 22 février 2019 - 14:31:05