Prévisualisation

 

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité 4.0 International License

Partager

Lien

Métriques

Consultations de la notice

281

Téléchargements de fichiers

5

Entrée de la station d'Échéry située dans une ancienne mine (Sainte-Marie-aux-Mines)

2012-06-21

Description : Cette image montre l'entrée de la station d'Échéry, située dans une ancienne mine. Les galeries de mines désaffectées sont des emplacements privilégiés pour l'installation des stations sismologiques. En effet, le capteur y est posé sur une surface plane en béton coulée à même le rocher et les variations de température et de pression y sont faibles. Cette station fait partie de GEOSCOPE, un réseau mondial de stations sismologiques large bande. Les stations appartenant à ce réseau enregistrent en continu les mouvements du sol. Les données de la plupart des stations arrivent en temps réel au centre de données de l'IPGP et sont archivées après validation. Le réseau GEOSCOPE met à disposition de la communauté scientifique les données des séismes de magnitude supérieure à 5.5-6 et fournit des informations spécifiques sur ces séismes. La station d'Échéry dépend de l'initiative de RESIF d’accroître le nombre de stations et d’homogénéiser leur répartition pour aboutir à la création d’une véritable antenne sismologique permanente (RLBP) composée de 200 sites à l’horizon 2020. Cette évolution constitue le projet RESIF-CLB (Construction Large Bande) dont la maîtrise d’œuvre a été confiée à la Division Technique de l’INSU. Il s’agit de l’une des actions phares de RESIF, une infrastructure de recherche nationale dédiée à l’observation et la compréhension de la structure et de la dynamique Terre interne. RESIF se base sur des réseaux d’observation de haut niveau technologique, composés d’instruments sismologiques, géodésiques et gravimétriques déployés de manière dense sur tout le territoire français. Les données recueillies permettent d’étudier avec une haute résolution spatio-temporelle la déformation du sol, les structures superficielles et profondes, la sismicité à l’échelle locale et globale et les aléas naturels, et plus particulièrement sismiques, sur le territoire français. RESIF s’intègre aux dispositifs européens (EPOS - European Plate Observing System) et mondiaux d’instruments permettant d’imager l’intérieur de la Terre dans sa globalité et d’étudier de nombreux phénomènes naturels.


https://medihal.archives-ouvertes.fr/hal-02335179
Contributeur : Mathilde Fontaine <>
Soumis le : lundi 28 octobre 2019 - 10:41:45
Dernière modification le : lundi 4 novembre 2019 - 10:15:08