Constituée à l’initiative d’Emmanuel de Martonne, la collection de plaques de verre comporte 11 080 clichés pris entre 1898 et 1954, pour la plupart par les géographes de l’Université de Paris. Elle couvre le monde entier et est organisée selon un classement reprenant les découpages en continents, pays, régions et sous-régions en vigueur à une date donnée. Elle se décompose environ comme suit : 2 056 plaques pour la France, 3 016 pour le reste de l’Europe, 2 249 pour l’Afrique, 1 981 pour les Amériques, 1 242 pour l’Asie, 285 pour l’URSS, 98 pour l’Australie, 30 pour l’Arctique, 36 pour l’Antarctique et 16 pour l’Océanie. Les auteurs les plus représentés sont E. de Martonne, Ch. de Robequain et J. Dresch.

      Le texte qui accompagne la prise de vue sur l'étiquette de la plaque originale peut être finement manuscrit et offrir une description détaillée du site ; dans ce cas, une recherche de géolocalisation précise a été faite. Mais il arrive que la légende donne très peu d'information et ne propose qu'un nom propre, sans autre indice ; dans ce cas la géolocalisation est centrée sur le pays voire sur sa capitale. Par ailleurs, la date de la photographie est rarement mentionnée ; elle correspond donc à la période comprise entre 1898 et 1954, mais les contraintes informatiques ne permettent pas de noter deux dates ; c'est pourquoi tant de plaques de verre apparaissent à la date de 1898.

 Contact à PRODIG : UMR8586.images.prodig@cnrs.fr