Chargement de la vidéo...

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Partager

Lien
Intégrer la vidéo

Métriques

Consultations de la notice

174

Téléchargements de fichiers

38

Funérailles en pays betsileo - Partie 5/714 juillet 2016, à Ampasakambana.

2016-07-14

Description : Le corps de Neny Razaiarimino a été conduit à l’église d’Ampopoka, où s’est déroulé un office religieux puis amené à Ampasakambana. Tout est en place pour la dernière veillée. Des chants singuliers vont être entonnés. Ils seront chantés toute la nuit sous forme de joute : un groupe chante dans la maison où se trouve la défunte, un autre groupe chante dans la maison mitoyenne, un dernier groupe chante à l’extérieur. Ces chants s’appellent des zafindraony. Les zafindraony sont des chants chrétiens à plusieurs voix, apparus à Madagascar à la fin du 19ème siècle avec le « Mouvement du Réveil ». Ils ont longtemps été contestés par les missionnaires qui ne les considéraient pas comme de véritables cantiques. Ces zafindraony peuvent se classer en trois catégories : des cantiques traduits et chantés « à la mode betsileo » ; des extraits de la Bible mis en musique ; des créations. Pour les chants provenant directement de cantiques, l’interprétation zafindraony est préférée. Elle est joyeuse, vivante. La répétition aide à la mémorisation, permet aussi au chant de durer plus longtemps et ainsi d’aller jusqu’au bout de la nuit. Ces chants se transmettent de bouche à oreille, ils sont aussi bien catholiques que protestants


https://medihal.archives-ouvertes.fr/medihal-01536424
Contributeur : Dimitri Galitzine <>
Soumis le : dimanche 11 juin 2017 - 19:59:00
Dernière modification le : samedi 17 juin 2017 - 01:16:25