s'authentifier
version française rss feed
Azimio la Arusha na Maandiko Matakatifu Panorama géologique de la Vallée de la Durance à la Roche de Rame - entre Mont Dauphin et BriançonPanorama géologique du versant nord de la vallée de l'Arc entre Saint-Jean-de-Maurienne et Saint-Michel-de-Maurienne [Document cartographique] : Savoie : vue prise du promontoire de calcaire à grandes nummulites qui domine, au Sud, la gare de Saint-Julien-MontricherAffiches de protestation contre le bombardement de l'OTAN sur l'ambassade chinoise à Belgrade (1999, Université de Sun Yat-sen, Guangzhou), numéro 1.Affiches de protestation contre le bombardement de l'OTAN sur l'ambassade chinoise à Belgrade (1999, Université de Sun Yat-sen, Guangzhou), numéro 2.Affiches de protestation contre le bombardement de l'OTAN sur l'ambassade chinoise à Belgrade (1999, Université de Sun Yat-sen, Guangzhou), numéro 3.Affiches de protestation contre le bombardement de l'OTAN sur l'ambassade chinoise à Belgrade (1999, Université de Sun Yat-sen, Guangzhou), numéro 4.Affiches de protestation contre le bombardement de l'OTAN sur l'ambassade chinoise à Belgrade (1999, Université de Sun Yat-sen, Guangzhou), numéro 5.Jiarong woman (Jiaju)Tibetan house (Jiaju)

Préserver et diffuser plus facilement vos images scientifiques

MédiHAL est une archive ouverte qui permet de déposer des images scientifiques et des documents iconographiques de science (images scannées, photographies numérisées, photographies numériques, images de synthèse ou des images de simulations numériques, etc.).
Ces documents iconographiques sont stockés dans un dépôt sécurisé, disposant d'une forte infrastructure numérique et humaine, avec copies de sécurité des images et de leurs métadonnées.

Dans l'esprit du mouvement international en faveur du libre accès aux données scientifiques, les images déposées dans MédiHAL sont accessibles en ligne soit immédiatement après le dépôt, soit après une barrière mobile (qui reste modifiable), dans le respect de la propriété intellectuelle des auteurs et des personnes photographiées.

Comme l'archive ouverte HAL, MédiHAL est fondé sur le dépôt volontaire par les scientifiques (chercheurs, enseignants-chercheurs) et personnels d'accompagnement de l'enseignement supérieur et de la recherche. L'auto-archivage par les chercheurs et enseignants/chercheurs est vivement encouragé afin d'augmenter la visibilité, l'accessibilité, la rapidité de diffusion et l'impact des données iconographiques.

Dépôts et validation

Le dépôt d'un document iconographique sur MédiHAL est assimilable à la présentation de résultats scientifiques dans une conférence : les travaux sont divulgués publiquement ce qui peut, compte tenu des réglementations européennes, empêcher dans certains cas le dépôt d'un brevet.

MédiHAL n'est pas et ne se substitue pas aux photothèques institutionnelles ou disciplinaires mais offre un espace complémentaire de dépôt, stockage, archivage et diffusion des photos et images scientifiques. Chaque dépôt, comme dans HAL, est soumis à une vérification de forme avant mise en ligne.

La validation des documents déposés dans MédiHAL est fondée sur :

  • L'appartenance des documents à une série iconographique ayant une cohérence scientifique (reportage complet, campagne d'observation, série ayant une unité scientifique de production, mission scientifique, archive scientifique)
  • Un contexte de production incluant une évaluation scientifique, par exemple : un projet ou un programme de recherche d'un laboratoire, la production d'une équipe regroupant plusieurs laboratoires, la production et les données d'un projet ANR, etc.

Plus précisément, MédiHAL peut servir de dépôt pour des données iconographiques accompagnant un article électronique déposé dans l'archive ouverte HAL, dans une revue électronique, un site web d'équipe, etc.
Nous encourageons les déposants à mentionner le contexte scientifique de la production des données dans les champs : source, crédits ou description du formulaire de dépôt (par exemple, indiquer une description scientifique de l'image).

MédiHAL est une réalisation du Centre pour la communication scientifique directe (CCSD) en coopération avec le Centre national pour la numérisation de sources visuelles (CN2SV) du CNRS et avec le soutien du TGE Adonis (en 2010) et avec le concours de la très grande infrastructure de recherche Huma-Num (CNRS, Aix-Marseille Université, Campus Condorcet). MédiHAL est une archive spécifique de HAL.

La validation des images est assurée avec l'expertise scientifique du réseau des partenaires du Centre national pour la numérisation de sources visuelles (CN2SV) et du pôle interopérabilité des données d'Huma-Num.

Archivage des images à long terme

Dans le cadre de la mise en place de l'archivage à long terme des données déposées dans HAL (réalisé par le CCSD dans le cadre des actions d'archivage d'Huma-Num), les données déposées dans MédiHAL (les images elles-mêmes et leurs métadonnées) sont archivées à long terme au Centre Informatique National de l’Enseignement Supérieur (CINES) selon les principes du modèle OAIS. L'archivage pérenne dépasse la notion d'un simple stockage des données, il entraîne, pour ces dernières, la conservation, la disponibilité, la communication sur le long terme des données ainsi que la surveillance et le suivit de l'évolution des formats.

Diffusion

Les images déposées dans MédiHAL sont accessibles sur ce site web et comme dans HAL ou HALSHS, des services pour les auteurs et les déposants institutionnels sont en cours de création ou d'adaptation.

Il est déjà possible d'utiliser les flux de diffusion RSS afin de partager l'historique de ses propres dépôts dans un site web, un blog, etc. Ces flux de données, qui sont en xml, sont compatibles avec la plupart des outils de veille d'information en ligne (bloglines, netvibes, etc.) et des outils de blogs (wordpress, etc.). Pour en savoir plus sur les différentes possibilités de flux, merci de consulter dans l'aide en ligne, le paragraphe "flux de diffusion RSS".

Comme pour HAL, les métadonnées des images sont moissonnables selon le protocole OAI-PMH. La structuration des métadonnées est faite selon les standards Dublin Core simple (15 champs génériques du Dublin Core Metadata Element Set) et en DCMI Metadata Terms (plus riche) qui permet principalement de mieux valoriser les données de géo-référencement.

Comment déposer ?

Le dépôt peut se faire via l'interface web de MédiHAL, soit via l'API de HAL.

Dans cette première version, MédiHAL héberge des images fixes aux formats JPEG et TIFF. Les images peuvent être documentées soit par récupération automatique de leurs métadonnées IPTC et EXIF soit par un formulaire de saisie (voir l'aide et les tutoriels vidéos de MédiHAL). Ces métadonnées scientifiques sont mises en valeur par une diffusion via le protocole OAI-PMH (Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting).

Géo-localisation des données déposées

Il est possible de géo-référencer les images déposées dans MédiHAL. Ce géo-référencement est intégré au formulaire de dépôt par un accès cartographique couplé au référentiel géographique GeoNames.org. Les images comportant des métadonnées GPS seront automatiquement positionnées sur la carte.

Partager ses images

Les utilisateurs de MédiHAL sont soumis aux règles habituelles du bon usage des données dans le monde scientifique : respect des travaux originaux, mention des auteurs originaux et du lieu de conservation, respect et accord des personnes photographiées. L'auteur transmet à MédiHAL, à titre non-exclusif, le droit de diffusion de son œuvre dans les conditions de l'accès libre et gratuit. La propriété intellectuelle des documents déposés reste entièrement celle du ou des auteurs. Il est également possible de placer les données déposées sous licences Creative Commons. Ces licences définissent certains cadres d'utilisation des données.

version de MédiHAL : 1.1.2

  S'authentifier
Identifiant
Mot de passe
s'inscrireretrouver son mot de passe
  Nombre d'images
17069
  Contact
 - support.ccsd.cnrs.fr
 - 
  Dernière image
 
Azimio la Arusha na Maandiko Matakatifu "la déclaration d'Arusha et les saintes écritures" de Mathias E. Mnyampala (1968). Lettre à en tête de la Présidence de la République (State House Tanganyika) signée par le Président Julius Kambarage Nyerere, datée du 29 août 1968 faisant état d'un avis défavorable à la publication de l'essai théologico-politique de Mathias E. Mnyampala.

tous les articles de la base du CCSd...
tous les articles de la base du CCSd...